À poils ou à plumes, votre animal peut-il devenir une icône de marque ?

Sur le web ou ailleurs, les animaux sont devenus en quelques années de fabuleux ambassadeurs pour les marques. Les réseaux sociaux les propulsent au rang de star, de quoi faire pâlir les comédiens les plus aguerris. Comment votre animal peut-il devenir une vedette? Décryptage…

 

Choix ou hasard ? Trajectoire d’une célébrité espérée

Les propriétaires d’animaux aiment leur boule de poils, ou de plumes, et avec l’avènement des réseaux sociaux, les exposer et devenu une coutume. Tout commence à la création d’un compte spécifique dédié à leur animal. Généralement la présentation de la page représentative reste sobre, avec quelques annotations, mais soignée. Pas question de ridiculiser son animal ! Celui-ci doit être le plus beau, le plus drôle, le plus unique. Il doit retenir l’attention des internautes, et pourquoi pas des marques ? Une stratégie de néophyte bien pensée quelque part. Le compte crée doit commencer à accumuler des fans, des followers. L’animal doit être mis en lumière. Il faut que l’animal d’éclanche une émotion envers le public. Malgré de nombreuses plateformes existantes, c’est Instagram qui les catapulte, de par sa possibilité à les rendre photogéniques. Mais comme pour les photos de stars, le travail doit être peaufiné, les scénarios accrocheurs, la décoration fignolée et la lumière impeccable. Le décor est planté et chaque détail compte. Les propriétaires se retrouvent désormais lancés dans le grand bain pour poster les meilleurs clichés de leur animal vedette, l’itinéraire est maintenant établi. Néanmoins afin d’attirer l’attention des directeurs de casting, l’engagement est chronophage, il demande beaucoup d’investissement. La stratégie consiste à poster très régulièrement les aventures du dog ou cat modèle.

 

Un business qui peut vite devenir lucratif      

 

Dans l’hypothèse d’un animal repéré par les agences spécialisées il n’est pas rare que les propriétaires se trouvent vite débordés par les propositions alléchantes. Contrats publicitaires, cadeaux à gogo, invitations VIP et retombées pécuniaires appréciables. Les animaux influenceurs ne représentent pas forcément des enseignes caractéristiques à leur espèce, peu importe, toutes les marques recherchent des animaux stars du web. Il faut le comprendre ces stars demeurent d’incroyables ambassadeurs avec leurs colonies de fans. Ils sont devenus aussi rentables voire plus que les humains. Aux Etats-Unis par exemple certaines enseignes peuvent débourser jusqu’à 10 .000 euros pour qu’un animal représente leurs effigies. En France les managers n’aiment pas évoquer les chiffres, mais un animal star peut rapporter de jolis cachets pour ses propriétaires.

 

Castings animaliers

Voir apparaitre son animal sur petit ou grand écran, ou même au sein d’une publicité requiert de le présenter à des castings. Dans ce cas précis, ce sont les équipes de tournage ou les photographes qui sélectionnent les animaux. Tout animal engagé recevra là aussi une rémunération pour sa participation, néanmoins celle-ci reste limitée. Il faut avoir en tête que la motivation première doit être de passer des instants incroyables avec votre animal, et non d’être rétribué. Afin que votre chien ou chat participe à un casting il faut être organisé. L’animal doit disposer d’un « book » comme un acteur humain, les photos doivent le représenter sous différents plans et les photos doivent être là aussi de très bonne qualité.

Dans le but de vous vous donner toutes les chances, il est conseillé de passer par des agences de casting spécialisées qui vous aideront à élaborer ce livret de présentation. De plus elles peuvent vous diriger vers des castings spécifiques. Il est important de retenir que certaines agences font payer quelques- uns de leurs services, donc il faut se renseigner au préalable des conditions et exigences.

Alors les pets influenceurs sont-ils des phénomènes durables dans le temps et d éternelles stars du web ? Tout ce qui est sur c’est qu’ils ne nous laissent jamais indifférents, et çà les marques l’ont bien compris.


journaliste, rédactrice en chef

 

 

 

 

 

 

 

Gerset Bénédicte. Journaliste. Rédactrice