Adoptions animaux : la SPA de Belfort dit non aux adoptions par internet

Franche-Comté-Belfort

Alors que le ministre de l’Intérieur a autorisé samedi dernier les déplacements concernant les adoptions dans les refuges animaliers malgré le confinement, la SPA de Belfort s’y oppose et s’en explique.

 

Envahie de messages et d’appels téléphoniques depuis l’annonce de Christophe Castaner, le refuge SPA n’appliquera pas la nouvelle consigne émanant du ministère de l’Intérieur. « Aucune adoption ne sera possible via internet chez nous ! Il faut savoir, et encore répéter qu’une adoption doit être un acte murement réfléchi. L’adoption d’un animal se déroule en plusieurs phases normalement : diverses visites envers l’animal afin de bien le connaître et inversement, une analyse globale de la part des personnes compétentes du refuge envers les futurs adoptants mais aussi une pré-visite au domicile de ces derniers ».

 

« Nous ne dépendons pas de la SPA de Paris »

La nouvelle mesure mise en place concerne surtout les refuges qui dépendent de la SPA de Paris, et don les places sont comptées depuis le confinement. « Notre refuge n’est pas concerné par ce problème de sur population, nous ne sommes pas à saturation et nous ne pratiquerons pas d’euthanasie sur les animaux ».

 

Des demandes incongrues pour adopter un animal le temps du confinement

 

La SPA de Belfort qui comptabilise 334 adoptions de chiens et chats au cours de l’année 2018 rappelle également « que l’adoption d’un chien ne doit pas être une excuse pour se promener lors de l’épisode de confinement ». Hors prendre un animal comme prétexte relève de l’inentendable et de l’inadmissible.

O Poils Magazine