Allergie alimentaire chez le chien

Votre chien et indemne de puce et souffre de démangeaisons, et celles-ci s’étendent sur l’ensemble du corps, orientez-vous peut-être sur une éventuelle allergie alimentaire.

Sachez que les causes concernant les allergies alimentaires sont très variées, mais aussi très difficiles à déterminer. Comme première piste, votre magazine peut vous aiguiller sur les protéines émanant d’ingrédients d’origine animale ou végétale. En effet ces protéines sont décomposées en molécules et le système immunitaire du chien impacté par une allergie alimentaire l’identifie comme danger éventuel.

Nous citerons : le blé, le gluten, les produits laitiers, le bœuf et le poulet comme étant des facteurs catalyseurs d’allergies alimentaires chez les canidés. Il est bon de retenir que la manifestation concernant une allergie alimentaire peut prendre du temps et par ce fait, un chien ayant mangé les aliments cités ci-dessus pendant un certain temps sans avoir des signes avant-coureurs, peut développer du jour au lendemain une allergie alimentaire de ces mêmes ingrédients.

Comment diagnostiquer une allergie alimentaire ?    

Dans un premier temps, le propriétaire de l’animal devra recourir à un aliment hypoallergénique pour chien. Cette action est un moyen crédible afin d’identifier une potentielle allergie alimentaire. Après une période d’observation attentive, si vous établissez une allergie envers une variété de nourriture, votre rôle consistera inévitablement à proscrire les matières premières qui en sont issues. Il faudra alimenter le chien avec une nouvelle source de protéines. Cette source complètement nouvelle réduira les risques de réponse immunitaire. De surcroit le nouveau régime alimentaire devra être composé d’une nouvelle source de glucides étant donné que les plantes comportent aussi des protéines.

Les principaux aliments hypoallergéniques pour chien sont : le canard, la patate douce, la pomme de terre, le pois, le saumon, la venaison (viande de gibier ou viande noire), à condition que le chien n’en  mangeait pas auparavant.

Jadis la viande d’agneau était regardée comme hypoallergénique, mais désormais présente dans beaucoup de compositions alimentaires pour chiens, l’agneau ne fait plus figure de nouvelle protéine.

 

Afin qu’un type d’aliment soit considéré comme hypoallergénique, ce dernier doit être testé comme nourriture pendant environ 10 semaines pour déterminer le résultat sur le chien. Un grand nombre de chiens montrent une guérison partielle quant à leurs symptômes d’allergie alimentaire 4 à 6 semaines plus tard après le début du nouveau régime alimentaire. Certaines races peuvent avoir besoin d’une période plus longue pour un résultat éventuellement favorable.

Lorsque votre chien suit un régime hypoallergénique, il est conseillé de supprimer tous les autres aliments, médicaments aromatisés, friandises, antibiotiques et analgésiques.

 

Après avoir déterminé l’existence d’une allergie alimentaire à l’aide d’une nourriture hypoallergénique, une action secondaire devra être réalisée avec pour but de spécifier l’ingrédient responsable de l’allergie. Pour ce faire, il suffira de réinstaurer le régime d’origine à votre chien.

La consigne d’essai dès lors, sera de réintroduire un à un les ingrédients à source unique comme par exemple : le poulet, une pincée de céréale (blé) etc.… pour établir le ou les composants responsables de l’allergie alimentaire.

O Poils Magazine