Animaux de compagnie : les dangers liés aux fêtes de fin d’année

Décoration du foyer, repas de fête, choix des végétaux pour parer votre intérieur, attention ces coutumes ne sont pas sans risque pour vos chiens et chats. Votre animalerie Vétality vous offre un dossier complet des précautions à mettre en œuvre, pour que vos fêtes soient parfaites !

 

Première menace : les plantes spécifiques de Noël

 

Prisées au moment des fêtes, certaines d’entre elles sont un réel danger pour vos animaux.

Le gui : plante décorative dont les rameaux, mais plus spécifiquement les baies sont très toxiques envers les deux espèces (chiens et chats). La toxicité intervient lorsque les branches chutent des arbres, et en intérieur lorsque les baies tombes à portée des votre animal. Des symptômes apparaissent quelques heures après ingurgitation, comme des vomissements, une salivation anormale, des diarrhées hémorragiques, avec aussi une polyuro polydipsie (le chient ou le chat boit et urine anormalement).

Le houx : baies et feuilles très toxiques, mais en général les feuilles sont boudées par les animaux car elles piquent, néanmoins les baies s’avalent très facilement. Seules deux baies  (boules rouges) suffisent à déclencher des symptômes  comme des fortes douleurs abdominales, des vomissements et de la diarrhée. Attention il n’existe aucun antidote comme pour le gui, alors cela reste une urgence vétérinaire.

L’étoile de Noël, connu sous le nom de Poinsettia : légèrement moins toxique que les deux précédentes, mais méfiance car les feuilles contiennent du latex. (Principe actif irritant). Au cas où votre chien où chat en mâchouille vous constaterez les symptômes suivants : salivation, diarrhée, vomissements, conjonctivite de l’œil avec possibilité d’œdème local sur la peau si l’animal est sensible. Des troubles neurologiques sont possibles.

Dans un premier temps faites boire votre animal afin de diluer la sève avalée et contactez votre vétérinaire d’urgence.

La rose de Noël : de haute toxicité, tout avalement ou mâchonnement produit une grande salivation, des vomissements, des douleurs abdominales e des problèmes neurologiques. Sans consultation très rapide cela évolue aussi en paralysie et dilatation pupillaires avec décès possible.

Le Pommier d’amour : feuilles et baies toxiques et même symptômes que les plantes précédentes.

L’If : d’une toxicité redoutable dont les conséquences d’empoisonnement sont ultra-rapides avec le décès très probable de l’animal.

Voilà pour les principales plantes décoratives que l’on trouve dans les habitations lors des fêtes de fin d’année.

 

Les pièges alimentaires pour vos animaux de compagnie

 

La période des festivités de fin d’année est propice aux petits délices culinaires. Des petites attentions alimentaires et inhabituelles afin de rester dans l’esprit de Noël peuvent s’avérer délicates voir dangereuses pour votre animal. Une double ration pour marquer le coup, des restes de tables, des confiseries occasionnelles, telles que le chocolat ou autres friandises dans ce genre sont à proscrire absolument. Votre compagnon peut tomber malade rapidement.

Il est aussi évident de ne pas faire boire d’alcool à un chien ou chat. L’alcool est très toxique et même un simple léchage de fond de verre peut tourner au drame.

Les cadeaux de noël une menace pour vos animaux

 

Noël sans cadeaux ce n’est pas Noël ! Mais attention à trois choses en particulier qui pourraient vous conduire en visite d’urgence chez votre vétérinaire.

Les ficelles des cadeaux sont fortement appréciées de vos animaux, mais en particulier des chats, certains les avalent facilement. C’est un corps étranger, qui avalé à tendance à s’étendre à l’intestin qui en se contractant resserrera la ficelle et créera une obstruction intestinale mortelle. Une opération chirurgicale est nécessaire.

Les papiers d’emballage sont bien souvent roulés et lancés au chien ou au chat comme petit jouet. L’encre d’imprimerie est toxique pour chacun d’entre eux !

Les petites pièces de jouets de type légo, accessoires pour poupées etc.… demeurent très prisées des animaux, ils adorent les mordiller et ensuite les avalés. Il y a ici risque de perforation du tube digestif.

 

Le sapin de Noël, un totem dangereux

 

Qu’il soit naturel, ou artificiel décoré avec des boules, des guirlandes électriques ou non, et avec de la neige artificielle cet emblème fétiche est une mine géante de danger.

Les chats affectionnent de sauter après ou dans le sapin pour s’amuser avec les boules. Méfiance, car beaucoup d’entre elles se cassent facilement et deviennent coupantes.

Les fils d’alimentation attirent les chatons ou les chiots pour le mordillement, attention il y a risque d’électrocution garantie.

La neige artificielle sous forme de coton où en bombe est également un réel danger, car cette dernière est très toxique.

Les aiguilles de sapin naturel qui ingéré peuvent causer des lésions à beaucoup de niveaux, donc il est préférable de les ramasser au plus vite.

Enfin pensez bien à la stabilité de votre arbre de Noël car votre animal peut le faire basculer et ainsi se blesser.

 

Le respect de ces précautions va vous permettre de pouvoir profiter pleinement de vos fêtes de Noël avec vos poilus. D’ailleurs avez-vous déjà trouvé le cadeau idéal pour lui ?

O Poils Magazine