Animaux décédés au bord des routes, que deviennent-ils ?

Malgré les démarches obligatoires à effectuer, les agents des routes doivent remplir un carnet de bord en mentionnant les détails d’un animal trouvé décédé

Entre le ramassage, la recherche d’un éventuel propriétaire et leur inhumation, zoom sur la législation.

 

Contrairement aux idées reçues, la loi de 2005 permet à toute personne de ramasser un grand gibier, cervidé ou sanglier décédé afin de le ramener chez soi. En revanche il est interdit de toucher au petit gibier (lapins, faisans, perdrix …) de même pour un renard (risque de rage) car vous risquez une amende de 1500 euros.

 

 

 

À propos des animaux domestiques

 

Concernant les animaux domestiques, en cas de blessure, vous pouvez appeler les pompiers qui sont habilités à gérer le secours afin de les diriger chez un vétérinaire. S’ils sont morts, leur destin dépend de la commune sur laquelle ils ont été trouvés.

 

Deux cas de figure : une recherche d’identification doit être procédé sur l’animal mort (puce, tatouage, collier avec coordonnées). Après vérification, si l’animal n’appartient visiblement à personne, il sera dirigé vers une société d’équarrissage par le biais de la commune. Beaucoup de mairies ont des conventions avec des sociétés spécifiques pour cette problématique.

 

En revanche si après vérification sur l’animal décédé, une trace d’identification est repérée, la société gérant l’entretien des routes doit ramasser ce dernier et le diriger chez un vétérinaire afin que ce dernier prévienne les propriétaires.

 

Mais une question se pose : les directions départementales des routes ne sont pas toutes équipées de lecteur de puce, loin sans faut.  Alors qu’adviennent ses braves animaux, identifiés ou pas ? Soit l’entreprise est munie d’une chambre froide, dans ce cas l’animal y est placé, puis ensuite récupérer par une société d’équarrissage car aucune recherche ne sera faite. Ou alors la société fait preuve de bon sens à l’égard de l’animal et de son propriétaire et l’emmène chez un vétérinaire. Mais là, c’est une autre histoire !

 

O POILS MAGAZINE

 

4 thoughts on “Animaux décédés au bord des routes, que deviennent-ils ?

  1. You need to be a part of a contest for one of the most useful
    sites on the net. I will highly recommend this site!

    Traduction du commentaire : Vous devez faire partie d’un concours pour l’un des plus utiles
    sites sur le net. Je recommanderai vivement ce site!

    1. Thank you for this nice compliment, you can subscribe for free to our new letter to stay informed. Cordialement

      Traduction du commentaire : Merci pour ce gentil compliment, vous pouvez vous inscrire gratuitement à notre nouvelle lettre pour rester informé. Cordialement

    1. Thank you for following us, so as not to miss anything animal news, you can register for free to our newsletter. See you soon

      Traduction du commentaire : Merci de nous suivre et pour ne rien manquer de l’actualité animalière, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter. À bientôt.