Attention l’anti-puce de votre chien peut tuer votre chat

Présente dans des produits pour la maison ou pour le jardin mais également dans les antiparasitaires pour chiens la permethrine intoxique les chats.

 

La permethrine vendue comme anti-puces chez les chiens est nuisible pour les chats.

 

La perméthrine, l’insecticide anti-puces qui traite les chiens et tue les chats

 

Dès l’arrivée du printemps et des beaux jours si vous avez un chien et un chat à traiter n’utilisez certainement pas les pipettes de votre chien sur votre chat, car un des composants demeure très toxique pour le félin.

 

Surtout tenez votre chien traité bien à l’écart de votre chat jusqu’à ce que le produit soit entièrement sec sur le pelage de votre chien. De plus assurez-vous que le chat ne lèche pas le chien.

 

En effet les chats sont déficients naturellement d’une enzyme de détoxification. Conséquence : en 2018, via le dispositif de pharmacovigilance piloté par l’Agence nationale du médicament vétérinaire, l’Anses (agence nationale de sécurité sanitaire) a ainsi enregistré 122 déclarations d’effets indésirables chez des chats après des traitements à base de perméthrine. Plus de 50 ont été jugées « graves », et six chats sont morts. Il ne faut donc jamais utiliser de spot-on, sprays, shampoings, diffuseurs ou colliers à base de perméthrine sur le chat.

 

À souligner également que les poissons ou batraciens sont susceptibles à la permethrine.

 

Dans le cas d’exposition accidentelle sans forcément d’effets indésirables constatés sur votre chat l’agence nationale de sécurité sanitaire conseille vivement de laver votre chat avec de l’eau tiède et du savon, ou du liquide vaisselle.

 

Produits ménagers mortels pour votre chat

 

Insecticide, anti-acariens, anti-poux, sont dangereux pour votre chat. Il suffit d’une faible quantité inhalée pour que le chat soit intoxiqué. L’intoxication est très rapide, en moyenne 5 à 6 secondes pour qu’un chaton soit affecté, et une vingtaine de secondes pour un chat adulte.

Utiliser des produits à base de perméthrine dans nos intérieurs peut donc être dangereux pour le chat. Même s’ils ne sont pas pulvérisés directement sur l’animal, ces derniers peuvent en respirer, ou, beaucoup plus dangereux, en avaler une certaine dose en léchant, par exemple, un tissu de coussin imprégné de perméthrine.

 

Symptômes d’intoxication chez le chat et soins

 

Une hypersalivation et différentes manifestations nerveuses comme les tremblements ou les convulsions sont autant de signes d’intoxication. Il n’existe pas d’antidote mais, pris à temps, un traitement adapté permettant de stopper les convulsions peut sauver le félin. Le chat devra aussi rester en observation chez le vétérinaire pour s’assurer que l’animal ne garde pas de séquelles. Très dangereuse pour le chat, la perméthrine peut entraîner des intoxications qui, même si elles sont prises à temps, nécessitent un traitement lourd, long et coûteux. Mieux vaut donc être extrêmement vigilant, et éviter autant que possible toute utilisation de cette substance dans l’environnement de nos félins.

O Poils Magazine

Pensez à souscrire une assurance spécifique afin de bénéficier du remboursement de consultation de votre chat ou chien. Rendez-vous ici grâce au comparateur d’assurance d’Itandi.fr et trouvez une assurance adaptée à votre budget.

 

vétality, o poils magazine

 

 

 

 

 

Vétality vous propose une large gamme de produits et de soins afin de prendre soin du pelage de votre animal. 5 % de remise immédiatement en donnant le code VETALITYTESTONS sur votre commande.