Comment aborder la perte de son animal de compagnie ?

Le deuil d'un animal de compagnie reste identique au deuil d'un humain

Faire son deuil, ne veut pas dire oublier, mais au contraire tenter d’accepter l’inacceptable et essayer de comprendre et affronter la perte de l’être aimé. Le deuil est un processus qui comprend plusieurs phases dont le choc, la sidération qui arrive à pas feutrés quelques heures après le décès de l’animal. Puis ensuite il y aura la phase de fuite et de recherche qui perdureront plusieurs jours, voir plusieurs semaines ou mois. Durant cette période vous serez en-quête des souvenirs de votre compagnon et parallèlement exprimerez votre  chagrin, votre cafard. En même temps vous prendrez conscience que vous êtes obligé de faire le deuil des habitudes que vous aviez avec votre animal, tout ce qui ponctuait vos journées à ses côtés. Tout ce qui vous envahissait de plaisir et de joie. Le propriétaire de l’animal passera aussi par le stade de la déstructuration, où il prend conscience que l’animal n’est plus. Ensuite viendra la période restructuration, où l’on perçoit la disparition de l’animal de manière plus apaisé, sans bien sûr l’oublier !

 

Exprimer ses émotions

 

L’une des choses les plus importantes reste de s’accompagner soi-même dans le deuil est de ne pas avoir honte  d’exprimer ses émotions. L’expression de votre douleur est la clé de voûte du deuil. Comme chacun d’entre nous, vous allez probablement ressentir de la culpabilité (« J’aurais dû détecter sa maladie avant, je n’ai pas pu l’accompagner lors de son euthanasie »…), de la colère (« pourquoi le vétérinaire ne l’a pas sauvé, pourquoi mon animal n’a-t-il pas regardé avant de traverser la rue… »), puis une sorte de dépression (on se sent las, fatigué, sans énergie, tout nous énerve, tout nous dépasse…).

Accepter ses propres émotions et les verbaliser, c’est déjà une première étape dans le processus du deuil.

Rechercher du soutien

 

Au travers du deuil, tout le monde a besoin de soutien envers des personnes aptes à comprendre votre mal-être. Il y aura toujours quelqu’un dans votre entourage qui vous prendra  adroitement sous son aille. Vous savez ces mots qui apaisent, qui réconfortent. Inversement vous croiserez sûrement le chemin de personnes qui minimisent votre ressenti vous expliquant que prendre un nouvel animal vous aidera. N’hésitez pas à leur confier que vous faites face à un véritable deuil et que vos émotions ne sont pas absurdes. Ils devront aussi admettre que votre animal n’est pas interchangeable.

 

Dois-je reprendre un animal ?

 

C’est le dilemme auquel nous sommes tous confrontés dans ces instants-là. Il est évident qu’on ne remplace pas un animal parti avec qui l’on a vécu de tendres années à ses côtés. Pour certains, la douleur est si intense qu’ils ne se voient pas reprendre un animal et revivre un jour ou l’autre la douleur de sa perte. D’autres n’imaginent pas vivre sans un animal pour leur quotidien… Quoi qu’il en soit, il est important de se poser les bonnes et vraies questions et de bien peser sa motivation : « Il est primordial de comprendre que le nouveau lien sera fondamentalement différent du précédent. Il faut être attentif à ne pas demander à son nouveau compagnon d’être le clone de celui qu’on a perdu : il a besoin et doit exister par lui-même, et non comme référence constante à l’autre disparu.

Bien que votre souffrance vous paraisse encore insurmontable, la venue d’un nouvel animal aura besoin de tout votre amour, et pourra soulager petit à petit votre peine si palpable. Il existe tellement de chiens, de chats, de NACS malheureux dans les refuges… pourquoi les priver de votre tendresse ? Lorsque vous serez prêts pensez-y !

O Poils Magazine

  • Hommage à Kanaille décédé le 05/09/2019

Pensez à souscrire une assurance spécifique afin de bénéficier du remboursement de consultation de votre chat ou chien. Rendez-vous ici grâce au comparateur d’assurance d’Itandi.fr et trouvez une assurance adaptée à votre budget.

vétality, o poils magazine

 

 

 

 

 

Pour prendre soin de vos animaux ayez le réflexe Vétality votre animalerie en ligne. Profitez de- 5% immédiatement sur votre commande avec le code VETALITYTESTONS.

1 thought on “Comment aborder la perte de son animal de compagnie ?