Savoir détecter les signes de la conjonctivite

Votre beau toutou vous contemple avec un regard langoureux, il penche sa jolie frimousse, et cligne des yeux souvent…continuellement. Observez le à votre tour, les yeux dans les yeux, car « brutus » souffre peut-être de conjonctivite sèche.

Présage

Yeux rouges, écoulements oculaires, de couleur bleutée ou blanchâtre, clignements des yeux à répétition quel que soit l’intensité de lumière, ses signes sont révélateurs d’une inflammation de la cornée, et de la conjonctive de l’œil. La conjonctivite émerge dans de nombreux cas, et quel que soit l’âge de l’animal. Les larmes étant insuffisantes, ne peuvent plus jouer le rôle de protection envers la cornée, celle-ci s’assèche et s’enflamme.

Des écoulements secs restent par ailleurs collés aux paupières. L’œil parait desséché et sale, mais aussi perd de sa brillance. La douleur consécutive de ses affections résulte en clignements des yeux fréquemment. Cette maladie est excessivement douloureuse.

Le vétérinaire posera son diagnostic en effectuant le test de « schirmer » consistant à déterminer la quantité exacte de larmes produites en introduisant une petite bandelette fine entre l’œil et la paupière. Le papier se colorera plus ou moins selon la production de larmes.

Soins nécessaires

Dans le cas d’une cornée ne présentant pas d’ulcère les anti-inflammatoires apaiseront la douleur. Les larmes artificielles sous forme de gouttes remplaceront les larmes naturelles. Une application quotidienne lubrifiera de nouveau l’œil atteint.

Parfois un traitement antibiotique sera dans grand secours afin de stopper une infection évidente suite aux lésions oculaires. De temps à autre dans des états sévères ne pouvant endosser le traitement médical, une chirurgie consistera à déboucher une glande salivaire au niveau des yeux.

Avec une réaction rapide de votre part, votre ami repartira bon pied bon œil !

O POILS MAG