Coronavirus : vos animaux sont-ils en danger ?

Alors que le coronavirus ne cesse de se propager, de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie s’interrogent quant à une éventuelle contamination envers leur chat, chien et nac. Votre magazine passe à la loupe les différentes interrogations et risques liés envers les animaux domestiques et sauvages.

 

Les spécialistes du CNRS auprès du centre de recherche en infectiologie l’affirment : « il n’y a pas de concomitance, c’est-à-dire de relais entre les animaux de compagnie et l’humain, néanmoins un risque de transmission existe avec les animaux sauvages ». Une étude confirme que l’épidémie qui sévit depuis décembre dernier en Chine (betacoronavirus) et dont le génome a été étudié corrobore à 96% à un virus proche et bien présent chez les chauves-souris. En fait le coronavirus de la chauve-souris aurait affecté un animal sauvage (le pangolin) très présent sur les marchés Chinois et en tant que porteur sans être malade l’aurait communiqué à l’homme.

Les animaux de compagnie sont-ils immunisés contre le coronavirus ?   

Les animaux de compagnie de la communauté européenne ne sont pas immunisés contre le coronavirus, et le risque de contamination est proche de zéro explique Olivier Terrier chercheur au CNRS « la nature des animaux n’est pas la même en Europe, les barrières d’espèces ne se franchissent pas si facilement.” Ces barrières empêchent, en règle générale, à un micro-organisme de se transmettre d’une espèce animale à une autre. Aucun relais avec des animaux domestiques n’a été observé ».

En conclusion, l’épidémie meurtrière qui affole la planète, ne doit surtout pas inquiéter les détenteurs d’animaux domestiques.

O Poils Magazine