Cosmétologie : l’inscription « produit non testé sur les animaux, est illusoire »

La mention " non testé sur les animaux" est trompeuse

La mention ” non testé sur les animaux” est trompeuse

Union européenne.

La (DGCCRF), Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes tient à rappeler aux consommateurs que la pratique concernant l’expérimentation animale sur les marchandises cosmétiques est prohibée par la convention européenne. De ce fait l’argumentation « non testé sur les animaux » est inappropriée et ne doit aucunement être utilisée comme argumentation commerciale.

Effectivement ses arguments portant sur des particularités en vérité assujetties par la réglementation demeurent interdits.

Les inscriptions du style « non resté sur les animaux » laissent penser aux consommateurs que différents autres produits en vente sur le marché européen seraient testés sur les animaux inévitablement. Par le fait ses mentions sont donc hors-la-loi car elles évoquent une action commerciale mensongère.

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a néanmoins constaté que la mention « non testé sur les animaux » ainsi que certains visuels y faisant allusion apparaissent toujours sur certains produits cosmétiques, alors que certains composants ne font plus l’objet d’expérimentation sur les animaux depuis l’entrée en vigueur de la convention européenne de 2013, et du 30 novembre 2009 concernant les produits cosmétiques.

O poils mag