Identification chien et chat : l’importance de la traçabilité de la puce

En France l’identification de son animal est fondamentale et  rendue obligatoire depuis 2012. Voici des informations clés du précieux sésame.

 

Il est légitime de s’interroger sur l’importance et l’utilité de procéder à l’identification de son animal de compagnie. Découvrez les multiples avantages concernant l’immatriculation du chat du chien et du furet.

 

En 2018, selon le baromètre sur l’identification des carnivores domestiques, 699 198 chats ont été identifiés contre 746 040 chiens. Malgré une augmentation de 43% en 5 ans, les Français trainent encore la patte pour faire identifier leur animal. Pourtant n’y voyez que des avantages !

 

Pour quelle raison faire identifier son animal ?

Au-delà du caractère obligatoire, procéder à l’identification de son animal contribue à une certaine sécurité en cas de disparition et accentue les chances de le retrouver. La puce électronique est dotée d’un numéro unique. Ce matricule d’identification reste un moyen fiable de vous retrouver en tant que propriétaire. Néanmoins ne négligez pas de mettre à jour tous les renseignements nécessaires lors d’un changement éventuel (numéro de téléphone, adresse). Bon nombre d’animaux non identifiés et trouvés errants ne retrouvent jamais leur foyer. C’est un laxisme impensable. D’un autre côté la non-identification conduira l’animal en fourrière et passé le délai de 8 jours sans identification du propriétaire, ce dernier sera considéré comme abandonné et, dans les meilleurs serra proposé à l’adoption, ou bien dans le pire des cas risque l’euthanasie pour différentes causes. Une fin terrible pour un être qui vous est tellement fidèle.

Pour voyager vous devez identifier votre animal

Depuis Le 3 juillet 2011 l’Union européenne exige l’identification des animaux concernant tout déplacement d’un pays à l’autre. Néanmoins si votre animal possède un tatouage effectué avant cette date il peut vous accompagner, mais attention si votre destination est au Royaume-Uni, Malt ou l’Irlande : ces pays demandent absolument le « pucage » de votre animal.

 

L’identification est obligatoire pour l’obtention d’un pédigrée

Pour que votre animal obtienne une authentification de sa race, l’identification est là aussi pleinement obligatoire. Quelle frustration de ne pas être en mesure de pouvoir valider son origine envers les organismes officiels. En revanche pour un chat ou chien sans race précise cela n’a aucune incidence.

 

L’identification atteste l’existence d’un propriétaire   

Occasionnellement dans certains cas précis, comme pour un vol, ou un divorce, l’appartenance de l’animal doit être prouvée. Seul un certificat de tatouage ou une carte d’identification reste valable auprès des instances juridiques.

 

L’identification aide en cas de fugue de l’animal

Le numéro d’identification sera l’unique moyen de vous retrouver, afin de vous rendre votre animal. La lecture de la puce électronique s’effectue en clinique ou cabinet vétérinaire, ou bien refuge animalier. À noter que très peu de commissariats, police municipale ou gendarmerie possèdent un lecteur de puce, au grand dam des animaux et de leur propriétaire.

En regard de cela et pour une restitution rapide de votre animal les propriétaires d’animaux  peuvent opter pour une médaille PETLINK dont le fonctionnement est rapide et à la portée de tous. En cas de découverte d’un chat ou d’un chien, les personnes doivent simplement scanner avec leur téléphone portable le QR code situé au dos de la médaille, et ainsi ils retrouvent rapidement le propriétaire de ce dernier. Une action rapide et qui ne nécessite pas de diriger automatiquement l’animal trouvé vers un vétérinaire ou refuge.

 

 

L’Icad, le seul fichier français pour les animaux identifiés

L’Icad (identification des carnivores domestiques) est l’unique service en charge  du référencement des animaux domestiques en France. L’organisme administre un fichier central qui contient les informations de chaque animal identifié sur le territoire. Il centralise aussi les cartes d’identification et valide tout changement de situation mentionné par les propriétaires.

 

L’affabulation de la puce GPS…

Il y a des histoires qui ont la dent dure, et celle-ci en fait partie. La puce GPS… Malheureusement bons nombres de propriétaires de chien et de chat pensent pouvoir localiser leur animal grâce à la puce électronique initialement implanté par un vétérinaire. C’est simplement un mythe collectif et trompeur ! La puce sur un animal ne donne pas de possibilité de géolocalisation à distance, nous vous expliquons pourquoi.

Tout dispositif de localisation implique de fonctionner avec une batterie pour marcher, mais aussi  doit avoir un module et une antenne GPS pour récupérer la position exacte. Ces trois constituants rendraient la taille de la puce trop exagérée pour être implanté sur un animal. Et quand bien même il faudrait également trouver une astuce de recharge pour un tel dispositif.

 

A quel moment faire identifier un animal ?

Généralement la pose de la puce intervient au moment du premier vaccin vers l’âge de 6 à 8 semaines pour un chien. Elle peut être également posée au moment de la stérilisation ou de la castration chez un chat. Le coût varie entre 60 et 70 €.

 

Pour récapituler, l’identification d’un animal est obligatoire donc mettez-vous en conformité avec la loi et gardez en tête que la puce électronique est en quelque sorte la carte d’identité de votre animal.

O Poils Magazine