La calicivirose féline

La calicivirose est une maladie causée par un virus : le calicivirus. Communément assez connu des propriétaires de chats, car il s’agit d’une souche du coryza.  Votre magazine vous présente cette maladie, les possibilités de prévention, ainsi que les traitements envisageables.

 

La calicivirose chez le chat

La calicivirose se présente principalement sous deux formes infectieuses :

La calicivirose chronique : la maladie est installée dans le temps et se déclare périodiquement. Elle peut aussi avoir une forme asymptomatique. Dans cette hypothèse le chat est porteur du virus sans aucun signe clinique.

La calicivirose aigue : la maladie est compliquée et atteint le système respiratoire, cardiaque ainsi que les articulations.

 

Quels en sont les symptômes ? 

. Conjonctivite

. Gingivites

.Toux

. Stomatites

. Fièvre élevée

. Abattement.

. Rhinites

. Éternuements

. Écoulements nasaux

. Écoulements des yeux plus ou moins purulents

Bien souvent les chats malades de calicivirose féline présentent des ulcères buccaux très douloureux ce qui les empêchent de s’alimenter et de s’hydrater.

Comment soigner la calicivirose féline ?

Il n’existe pas de traitement à proprement dit contre la calicivirose féline. Le praticien vétérinaire orientera les soins sur les différents symptômes apparents par des antibiotiques pour éviter de la surinfection bactérienne afin de soulager l’animal. Des corticoïdes sont aussi prescrits. En parallèle de ceci il faut surtout renforcer les défenses immunitaires du chat. Le miel de thym est top pour guérir les ulcères buccaux et de plus il renforce l’immunité. La propolis est largement conseillée aussi.

 

Comment se préserver de la calicivirose ?

Les modes de transmission étant variables, directs ou indirects. En premier lieu il est recommandé d’appliquer diverses mesures sanitaires :

. Changer de vêtements s’il y a eu contact avec un chat malade ou inconnu.

. Bien se savonner les mains avant tout contact avec votre où vos chats.

. En lever ses chaussures avant de pénétrer chez vous.

.Désinfecter votre intérieur très souvent et tenez les lieux de vie propres de votre chat.

Il est à retenir que le virus survit de manière tenace en milieu extérieur.

En cas d’infection de votre chat, isolez-le à tout prix des autres congénères.

 

Outres toutes ces recommandations, il faut absolument procéder à la vaccination de votre chat, qu’il sorte ou pas ! Comme nous l’avons évoqué plus haut, le virus peut être rapporté de l’extérieur par vos soins. Néanmoins la vaccination n’empêche pas le chat d’attraper la calicivirose, mais elle en atténue les effets.

O POILS MAGAZINE

____________________________________________________________________________________________________________________________

journaliste, rédactrice en chef

 

 

 

 

Auteur de l’article

Gerset Bénédicte journaliste, rédactrice.