Le chien, meilleur ami de l’homme… préhistorique

Le chien, meilleur ami de l’homme… préhistorique

Abonnez-vous et recevez un e-mail à chaque nouvel article !


L’amitié et l’attachement entre l’homme et le chien ne daterait pas d’aujourd’hui.
Une étude scientifique évoque la possibilité selon laquelle l’attachement entre hommes et chiens remonterait à la Préhistoire.

Selon une étude publiée en février sur la revue scientifique journal of Archaeoligical Science et relayée par National Géographique, les chiens sont de fidèles compagnons depuis la Préhistoire.

Les restes d’un tombeau datant d’environ 14 000 ans, découverts en 1914 à Bonn (Allemagne) et contenant les restes d’un homme, d’une femme et d’un chien avaient déjà prouvé que la domestication du chien s’était faite depuis si longtemps.

Un véritable compagnon.

Mais tout récemment, des chercheurs ont remarqué que le petit chien enterré à l’âge de 28 semaines était atteint de la maladie de Carré depuis ses 19 semaines.

Cette maladie grave et violente provoque, entres autres, des fortes fièvres, une déshydratation, des léthargies et même des attaques cardiaques.

Ainsi, pour survivre aussi longtemps, le chien aurait forcément reçu des bons soin de la part de ceux que l’on imagine être ses maîtres.

La thèse d’un sacrifice évoquée.

Cependant, étant donné que la cause de la mort du chien reste inconnue, les chercheurs n’écartent pas l’hypothèse selon laquelle il aurait été sacrifié.

« Le sacrifice des chiens pour accompagner l’enterrement d’humains n’est pas une découverte archéologique inhabituelle. Cela représente un comportement religieux ou rituel, peut-être lié à la croyance d’une vie après la mort », expliquent-ils.

O POILS MAG

 

O Poils magazine

Magazine animalier

Laisser un commentaire