Les animaux nous font du bien

les animaux nous font du bien
Les animaux reconnus comme étant une bonne thérapie

Une nouvelle observation britannique démontre que les animaux de compagnie, et plus précisément les chiens et les chats ont une authentique capacité neuroleptique envers les humains.

Les animaux familiers nous procurent félicité et bien être. Plus qu’un compagnon de notre quotidien, nos petits protégés réconforteraient les personnes affectées de troubles mentaux. Bilan officiel avéré par les chercheurs de l’université de Manchester (Royaume -Uni). Ce compte rendu régénère les pourparlers concernant la zoothérapie.

Les animaux dévient la focalisation des symptômes

Afin de démontrer les bienfaits de la zoothérapie les chercheurs ont sondés environ 54 patients atteints d’un trouble psychique sérieux (bipolarité, autisme, schizophrénie). Les patients âgés de plus de 18 ans étaient hospitalisés dans les hôpitaux de Manchester et de Southampton. Durant des séances de 90 minutes ils se sont efforcés de savoir ce qui contribuerait à dominer leur pathologie. Famille, divertissements, amis ou animaux de compagnie. Les engagés volontaires ont constitués leur propre classement.

Réponses. Environ la moitié des participants ont érigé leur animal de compagnie dans ce que nous appellerons le top 3, soit approximativement 45%. Mais ce qui reste édifiant c’est que 60% place l’animal en première position. Les initiateurs de cette étude pensent que les animaux responsabilise grandement leurs maîtres et les inspirent à entreprendre des activités afin de détourner leur attention concernant les symptômes de leur maladie. De plus nos amis à quatre pattes ne nous jugent pas.

En résumé. Posséder un animal est observé comme un moyen intéressant en vue de diminuer les signes liés aux maladies mentales spécifie les chercheurs. Ces derniers sous-entendent que les animaux domestiques devraient être regardés comme un générateur de soutien essentiel. Nos véritables amis poilus restent ainsi et entre autre, d’indispensables atouts à propos de notre santé. Un nouveau sondage souligne que 51% des Français privilégient le temps passé avec leur animal plutôt que celui passé avec leurs amis.

O POILS MAG