article les maladies de lautomne du chat

Les chats face aux maladies de l’automne

Malgré des températures encore clémentes, l’automne arrive bientôt et apporte avec lui son lot de désagréments pour votre chat. Les causes étant le changement de climat et les variations de luminosité.

 

Attention à la teigne !

 

Principalement contracté en été ses symptômes se déclarent qu’en automne. À défaut d’un traitement préventif lorsque l’on présume la maladie, il est nécessaire dans un premier temps, de bien surveiller votre félin afin de déceler les premiers signes d’infestation. Si votre chat se gratte subitement énormément et que des zones sans poils apparaissent avec des lésions cutanées, il y a des fortes chances que votre animal soit impacté par la teigne.

Attention la maladie est transmissible à l’homme, il est donc conseillé de l’emmener chez un vétérinaire pour un diagnostic précis. Heureusement prise à temps la teigne se guérit assez facilement.

 

Les parasites à la maison

 

Dehors il fait frisquet, et certains allument le chauffage, méfiance car c’est le moment idéal pour l’éclosion des œufs de puces qui jusqu’ici patientaient paisiblement sous la moquette, les tapis, ou le parquet. Un grand nettoyage de « printemps » s’impose pour en être débarrassé. Quant aux tiques, restez sur le qui- vive, car contrairement aux idées reçues, elles restent très actives malgré les baisses de températures.

 

La mue et ses boules de poils

 

Les températures changent, et le pelage de votre animal aussi. Les chats entrent dans leur phase de mue, afin de retrouver leur épais manteau d’hiver.

Que votre chat ait du poil long ou pas, il est vivement conseillé de le brosser régulièrement. Cette action favorise la repousse du poil, et évite le léchage excessif écartant le problème des boules de poils avalé.

 

 Précautions envers les douleurs articulaires

 

L’humidité de l’automne a tendance comme chez l’humain à réveiller les douleurs articulaires. Les animaux âgés sont d’autant plus sensibles à cette problématique.

La vieillesse et le surpoids sont des facteurs déclenchant de problèmes chroniques d’articulations et ne peuvent être soignés définitivement. Néanmoins vous pouvez soulager votre compagnon à quatre pattes.

Au cas où votre minou éprouve des difficultés à bouger, ou alors boite, il est sans doute atteint d’arthrose. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire, qui vous guidera pour l’apaiser.

 

Le blues saisonnier du chat

 

L’on ne répétera jamais assez que l’animal n’est pas si différent des humains, et que face au manque d’intensité de lumière, votre chat peut déprimer. Le signe distinctif du blues se repère à son manque d’énergie, et d’appétit. Afin de lutter contre la morosité de votre minet, vous pouvez sans aucun risque avoir recours à des compléments alimentaires. Cela lui redonnera du tonus et de l’énergie nécessaires.

 

Le coryza

 

Équivalent d’une grippe chez l’humain le coryza peut être mortel chez le chat. Il se contracte principalement en automne. Il existe un vaccin pour le mettre à l’écart de ce mal, mais ce dernier n’enraye pas tous les symptômes !

 

Dès lors que l’animal éternue, tousse ou que son nez et ses yeux paraissent sales et coulants, il est nécessaire de l’emmener rapidement chez un vétérinaire pour qu’un traitement antibiotique lui soit prodigué.

Vous pouvez compléter le traitement vétérinaire avec des inhalations à base d’eucalyptus.

O Poils Magazine

Pour souscrire une assurance spécifique afin de bénéficier du remboursement de consultation de votre chat ou chien. Rendez-vous ici grâce au comparateur d’assurance d’Itandi.fr et trouvez une assurance adaptée à votre budget.

vétality, o poils magazine

 

 

 

 

 

Pour prendre soin de son animal de compagnie comme de soi-même, visitez votre animalerie en ligne Vétality et profitez de- 5% immédiatement sur votre commande avec le code VETALITYTESTONS.