Les tiques ne transmettent pas que la piroplasmose

Les tiques petites bestioles vicieuses aux troubles ravageurs

Les tiques petites bestioles vicieuses aux troubles ravageurs

Il y a une maladie dont on ne parle pas beaucoup, et qui s’avère sérieuse et mortelle pour vos tendres amis à quatre pattes, cette maladie agit sournoisement, celle-ci touche aussi bien l’homme que l’animal.

Il s’agit de la maladie de LYME.

Lyme est transmise par les tiques, par bactérie. Elle est très active dans l’Est, et le Nord de la France. Mais attention, tous les sujets infectés, ne développent pas forcément les symptômes immédiatement !

Les affections peuvent survenir plusieurs mois après piqûre de tiques. Ceci explique, que cette maladie se manifeste hors période de tiques. Inversement par rapport à la piroplasmose.

Diagnostique clinique

Fièvre, respiration haletante, anorexie, douleurs articulaires et musculaires, appréhension pour l’animal à se déplacer, atteinte de différents organes, apparition de ganglions, insuffisance rénale, rougeur au niveau de la piqure de tique, parfois troubles nerveux.

Le diagnostique tiendra compte de la situation géographique

Les crises sont continuellement intermittentes, et peuvent être modérées. Selon la réactivité du chien, mais aussi l’attention de ses maîtres. Le chien semble abattu, puis va mieux quelques jours après. Ce qui explique très clairement que les propriétaires ne s’affolent pas forcément pour consulter un vétérinaire.

Afin d’être sûr votre praticien vétérinaire effectuera deux prises de sang, à deux semaines d’intervalle. Si le diagnostique est confirmé, un traitement sera basé sur une antibiothérapie. Mais le résultat positif ne sera pas pour autant gagné.

Prévention

Votre première préoccupation est un traitement excessivement régulier contre les tiques. Seulement les produits traitants, ne sont pas efficaces à 100%. Donc toujours bien examiner votre chien après toute balade afin de retirer les tiques rapidement à l’aide d’un crochet spécialement conçus. Bien désinfecter avec de la bétadine sur plusieurs jours.

Retenez bien que cette maladie a une période d’incubation allant de plusieurs semaines à plusieurs années.

Le chat semble moins touché que le chien, mais attention tout de même.

O POILS MAG