Martyrisé par un mari violent, la SPA la prive de ses chiens

Un des cinq Labrador privé de la visite de leur propriétaire

Un des cinq Labrador privé de la visite de leur propriétaire

Gers. Auch

Suite à des sévices conjugaux une Gersoise a dû être hospitalisée début novembre. Prise en charge par une association, elle se bat afin de pouvoir rendre une simple visite à ses animaux détenus par la SPA qui refuse de lui accorder le moindre contact envers ses chiens.

La SPA prétend protéger les cinq chiens pour leur bien-être !

 

Suite à l’hospitalisation de la jeune femme, la SPA a pris en charge les 9 animaux présents au domicile. Depuis elle doit se contenter de revoir seulement ses chats, mais la SPA ne lui autorise pas de visite envers ses chiens sous prétexte que ces derniers seraient perturbés en la voyant.

Une plaidoirie controversée de la SPA

 

« Nous lui avons accordé 1 heure de visite avec ses chats, alors que nous y étions pas obligés, rétorque Marie-France Le Bagousse-Baus, vice-présidente de l’association. Nous nous occupons bien de ses chiens, et lui transmettons des photos. Il leur a fallu une quinzaine de jours afin qu’ils s’adaptent. Les canidés ne comprendraient pas s’ils la revoient. Nous avons eu des cas similaires d’animaux qui se laissaient mourir. L’association met en avant le bien-être des animaux ».

Un raccourci très peu partagé par Julie la propriétaire et l’association qui gère actuellement la jeune femme. « On n’approuve pas cette décision, car les voir lui donnerait une certaine projection et de la motivation. Sa situation est complexe et la priver de visite envers ses fidèles compagnons la complique davantage réplique l’éducateur ».

O poils magazine