Politique et CODIV-19 : un nouveau décret autorise désormais l’usage des traitements vétérinaire sur les patients atteints du coronavirus

Dans un nouveau décret publié le 2 avril au Journal officiel, et afin de compléter celui du 23 mars à propos de l’état d’urgence sanitaire pour faire face à l’épidémie du CODIV-19, un nouveau chapitre accorde les hôpitaux à employer des médicaments pour animaux.

 

Éviter l’insuffisance de médicaments

 

Le nouveau décret ratifié par le Premier ministre Édouard Philippe et le ministre de la santé Olivier Véran indique qu’« en cas d’impossibilité d’approvisionnement en spécialités pharmaceutiques à usage humain, des médicaments d’usage vétérinaire avec la même visée thérapeutique, de même substance active, de même dosage, et d’identique voie d’administration pourront désormais être prescrits envers les malades du CODIV-19. Cependant les professionnels de santé les utilisant devront signaler à l’Agence nationale de sécurité tous effets indésirables. (ANSEM).

Le nouvel article précise également : que l’institution nationale des invalides, les hôpitaux des armées, mais aussi les structures médicales actives rattachées du ministre de la défense et déployées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire sont aussi considérés comme établissements de santé.

Les vétérinaires au chevet des humains

 

Après avoir mis à disposition des respirateurs artificiels envers les hôpitaux, les vétérinaires mettent désormais à disposition leurs médicaments utilisés pour rétablir nos amis les animaux épargnés de l’épidémie.

 O Poils Magazine

One thought on “Politique et CODIV-19 : un nouveau décret autorise désormais l’usage des traitements vétérinaire sur les patients atteints du coronavirus