Puce électronique, tout savoir sur ce mode d’identification

 

Depuis le 3 juillet 2011 la puce électronique est obligatoire sur les animaux de compagnie. Cette dernière contient un code d’identification qui est transmis par une sorte de petit émetteur lorsque l’on passe un lecteur à quelques centimètres de distance du cou de l’animal. Mais la puce électronique, est-elle fiable à 100% ?

 

Implantation de la puce électronique

 

La puce est implantée sous la peau de l’animal avec un petit trocart dans la jugulaire gauche. L’action se déroule généralement sans anesthésie, sauf pour les animaux nerveux ou stressés à qui l’on administrera un léger tranquillisant. Seul un vétérinaire est en mesure de pratiquer cette opération. Ce n’est qu’avec un lecteur spécifique que le code seul contenu dans la puce pourra être lu afin de déterminer dans un premier temps si l’animal est identifié ou pas.

 

Identification des propriétaires

 

À l’aide d’un mot de passe confidentiel, le vétérinaire se connecte au fichier national des identifications des carnivores domestiques ( ICAD). C’est en inscrivant le numéro de la puce dans un champ spécifique que la fiche de l’animal ressort avec les coordonnées de ses propriétaires.

 

Mise à jour de la fiche de votre animal

 

Lors d’un changement de résidence, de numéro de téléphone ou autres, le propriétaire peut lui-même effectuer une mise à jour en se connectant directement à l’ICAD. Pour ce faire cliquez sur espace détenteur, puis rentrez le numéro d’identification de l’animal et le mot de passe inscrit en haut à gauche sur la carte d’identification. Ensuite procédez au changement prévu. L’importance de cette démarche est primordiale si votre animal se perd et que l’on essaie de vous contacter. Beaucoup trop d’animaux sont identifiés, mais leur fiche d’identification n’est pas mise à jour. Dans ce cas l’animal part en fourrière et vous ne disposez que d’un délai de 7 jours ouvrables pour le récupérer. Ensuite ce dernier sera proposé à l’adoption.

 

La puce de l’animal peut-elle migré ?

 

La réponse est bien évidemment oui. En tant que détenteur d’un chien ou d’un chat, faites vérifiés systématiquement lors de visites chez votre vétérinaire si la puce est toujours à l’endroit initial de son implantation. Au cas où la migration de cette dernière serait trop éloignée, seul le vétérinaire peut en réimplanter une, mais ne peut en aucun cas annuler la première. Dans ce cas l’ICAD établira à destination du propriétaire une nouvelle carte avec les deux numéros d’identification.

 

Puce illisible que se passe-t-il ?

 

Si le code de la puce ne peut être décrypté par un lecteur répondant à la norme ISO 11785, le vétérinaire procède au retrait de la puce et ré identifie l’animal. D’où l’importance lorsque l’on trouve un animal à faire vérifier par plusieurs vétérinaires si l’animal est identifié ou pas.

 

Quelle alternative à la puce électronique ?

 

Parallèlement il est vivement conseillé d’équiper votre animal d’un collier avec médaille sur laquelle figure un numéro de téléphone valide en cas de perte.

 

Faites le choix de collier de qualité chez notre partenaire VÉTALITY

– Profitez d’une réduction de 5% en écrivant le code réduction VÉTALITYTESTONS sur votre commande

O POILS MAGAZINE

vétality, o poils magazine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec notre partenaire Itandi.fr faites des économies sur l’assurance animale de votre chien ou votre chat

2 thoughts on “Puce électronique, tout savoir sur ce mode d’identification

  1. That is a great tip especially to those fresh to the blogosphere.
    Simple but very precise info… Many thanks for sharing this one.
    A must read article!

    Traduction du commentaire : C’est un bon conseil, en particulier pour ceux qui viennent dans la blogosphère.
    Information simple mais très précise… Merci beaucoup de partager celui-ci.
    Un article à lire absolument!