Quand le vol d’animaux de compagnie devient lucratif

Nouki disparu le 20 avril est toujours recherché

 

Nouki disparu le 20 avril est toujours recherché

Saône-et-Loire – Saint-Gengoux-le-National

Retranscription d’un article parut dans le JSL ( journal de Saône-et-Loire ) concernant les recherches de Nouki, chien Golden Retriever disparu le 20 avril et  toujours recherché activement.

Un business autour de la disparition de nos compagnons

 

Double peine pour Marie-Christine Michel, habitante de Saint-Gengoux-le-National.  À la fin du mois d’avril elle perdait son chien Nouki. Quelques jours plus tard, elle a reçu des coups de téléphone anonymes lui demandant une rançon contre la restitution de son chien.

” Au téléphone la voix était trafiquée. Impossible de distinguer s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme. la personne m’a demandé de l’argent, j’ai raccroché direct”, relate Marie-Christine Michel habitante de Saint-Gengoux-le-National. Cette femme désemparée remue ciel et terre pour retrouver Nouki. Ce golden retriever beige s’est perdu samedi 20 avril lors d’une balade dans les buis de Saint-Gengoux. ” un chevreuil à surgi, Nouki l’a suivi et depuis nous ne l’avons plus revu” se désole la propriétaire.

Les chiens de race particulièrement visés

 

Le 3 mai marie-Christine dépose plainte contre X pour vol à la gendarmerie de Saint-Gengoux-le-National. ” Personne n’a signalé la présence de Nouki, on suppose qu’il s’est fait voler” explique la propriétaire du chien.

Bénédicte Gervais est fondatrice du réseau Allo pet go qui aide à retrouver les animaux disparus. Elle met en garde les propriétaires contre le vol d’animaux domestiques. ” L’animal fait l’objet d’un signalement s’il est vu errant ou mort. Sans signalement on peut supposer qu’il est mort ou qu’il a été volé, déclare-t-elle. Le business autour des animaux domestiques est important. Les chiens de race sont particulièrement touchés. Ils tombent entre les mains de filières ou de particuliers et sont destinés soit aux combats de chiens, soit à la reproduction développe la gérante du site. Un chiot golden retriever peut valoir jusqu’à 4000 €. ” vous n’en trouverez pas à la SPA” souligne l’amie des animaux.

Arnaque par téléphone

 

En plus que l’angoisse que suscite la disparition de son compagnon sur pattes, Marie-Christine Michel a dù faire face à des tentatives d’escroquerie . ” J’ai reçu trois coups de téléphone avec demande de rançon en numéro masqué. çà me fiche la trouille, ils peuvent savoir où j’habite !” s’inquiète-t-elle. Les gendarmes lui ont fait remarquer qu’elle a diffusé son numéro sur les affichettes de recherche. N’importe qui peut donc la contacter pour essayer de lui soutirer de l’argent.

Depuis le début de l’année Bénédicte Gervais a recensé une vingtaine de tentatives d’extorsion. La demande de rançon varie de 300 à 600 € en moyenne. ” Les propriétaires ne doivent pas tomber dans le panneau. On ne sait même pas si ces personnes détiennent réellement le chien s’indigne la gérante du réseau. C’est impossible d’identifier l’origine à cause du numéro masqué et le transfert d’argent fait par mandat via Western Union par exemple. ”

La gendarmerie se penche sur le sujet

 

À ma connaissance, il n’y a pas de trafic d’animaux ou demandes sérielles de rançon . Mais le phénomène pose question à partir du moment ou l’on tente d’escroquer” recommande le commandant Jandin de la gendarmerie de Mâcon qui compte se pencher sur le sujet.

Depuis janvier 2015 la loi reconnait les animaux comme êtres  vivants et sensibles mais ” ils sont mal représentés en France estime Bénédicte Gervais. Cette reconnaissance n’empêche pas les vols et les maltraitances qui ne sont pas suffisamment sanctionnées” estime- t-elle. Le vol peut conduire jusqu’à une peine de trois d’emprisonnement et une amende de 45 000 €.

Un réseau d’alerte créé dans le Jura

 

En 2015, Bénédicte Gervais crée un blog sur l’actualité animalière.” J’ai remarqué qu’il y avait de nombreux cas de disparitions d’animaux domestiques. Je relayais les annonces et j’ai voulu aller plus loin”, explique- t-elle. En France 75 000 à 100 000 animaux disparaissent tous les ans. Son réseau a déjà retrouvé une cinquantaine de chiens . ” Il faut toucher les gens rapidement et directement dans leur commune. Notre dispositif Alerte citoyenne recense  10 000 abonnés qui reçoivent mails et SMS avec la photo de l’animal perdu” résume la gérante du site. Coût de l’opération pour le propriétaire de l’animal : 2 €.  Les bénéfices financent le nom de domaine. Cinq bénévoles se relaient à la gestion du site. ” Notre rôle est d’aider le propriétaire à retrouver son animal, mais aussi d’essayer de l’apaiser” conclut Bénédicte Gervais.

* Article de Cécile Kettanjian, journaliste JSL

Lien site annonce Nouki : https://allopetgo.fr/recherche-departement-71-2/

O POILS MAGAZINE