Touristes, restez attentifs, la rage existe toujours, ne la ramenez pas dans vos bagages !

la rage existe toujours

La rage tue encore une personne sur deux dans le monde. Un animal qui voyage, c’est un risque potentiel de rage avec des répercussions dramatiques.

 

La France est officiellement indemne de rage depuis 2001, néanmoins des cas sont périodiquement détectés chez des carnivores domestiques importés de pays où sévit la maladie. La rage est toujours active en Asie et en Afrique dont le Maghreb, Europe Centrale, Moyen-Orient, Amérique du Sud, …). Dans ces zones, les voyageurs doivent éviter les contacts avec tous les animaux domestiques et sauvages. Une personne meurt de la rage toutes les 10 minutes ce qui porte à des dizaines de milliers le nombre de décès dans le monde chaque année selon l’Institut Pasteur.

 

La campagne publicitaire « gare à la rage » chapeauter par le ministère de l’Agriculture s’adresse tout particulièrement aux propriétaires d’animaux de compagnie, mais les autres voyageurs restent concernés également. Le but de cette propagande remémore les menaces engendrées par cette maladie, mais aussi les démarches à effectuer avant de partir barouder à l’étranger. Des solutions existent pour anticiper l’introduction de la maladie en France.

 

Une maladie épidémique et mortelle

 

La vaccination antirabique annuelle contre la rage est obligatoire pour tous les chiens et chats pour pouvoir voyager hors de France notamment. Elle demeure aléatoire dans une pension ou un lieu de vacances mais un certain nombre de ces structures l’exigent.

 

La contamination envers l’homme par un animal se fait exclusivement par morsure, griffure, léchage sur peau écorchée ou bien sur muqueuse (œil, bouche). La période d’incubation varie entre 30 à 45 jours. La transmission d’homme à homme reste exceptionnelle. Chez un animal la maladie sommeille 15 jours avant l’apparition des premiers symptômes et celui-ci décède très vite !

 

La deuxième prévention consiste à ne jamais manipuler d’animaux sauvages ou errants surtout lorsqu’ils sont trouvés malades ou blessés.

 

Si vous partez avec votre animal à l’étranger, notamment dans des zones à risques, pensez à prendre contact avec votre vétérinaire au minimum 4 mois avant le départ.

Que faire en cas de morsure ?

 

 

Tout chien, chat ou autre carnivore ayant mordu ou griffé une personne, doit être présenté très rapidement à un vétérinaire par son propriétaire dans les 24 heures suivant la blessure. L’animal fait obligatoirement l’objet d’une surveillance sanitaire par le vétérinaire durant 15 jours. Ensuite nettoyez immédiatement la plaie avec de l’eau et du savon, rincez abondamment et appliquez une solution antiseptique et surtout consultez rapidement un médecin, qui pourra selon le contexte orienter la personne mordue vers un centre antirabique et effectuer une mise à jour de la vaccination antitétanique.

 

Pour l’acquisition de tout animal de compagnie passez par les circuits légaux afin d’éviter la réintroduction de la rage en France, et limiter les risques pour soi-même ou les autres.

O Poils Magazine

1 thought on “Touristes, restez attentifs, la rage existe toujours, ne la ramenez pas dans vos bagages !