Un chat diagnostiqué positif à la rage en Côte-d’Or

un-chat-détecté-porteur-de-la-rage

Côte-d-Or

Confirmé la semaine dernière par le Centre national de référence pour la rage (CNRR, Institut Pasteur), ce chat domestique aurait été contaminé par une chauve-souris.

 

C’est le typage moléculaire impliqué qui a permis de démontrer et d’affirmer que le chat avait bien été contagionné par un chiroptère (chauve-souris).

Le félin en cause avait révélé des troubles du comportement le 25 avril dernier ce qui avait engendré un prélèvement de diagnostic de la rage suite à son décès. L’analyse avait été confiée au CNRR par les services vétérinaires car le félin avait mordu sa propriétaire et le vétérinaire l’ayant examiné.

 

Un fait analogue datant de 2007   

En 2007 un cas précédent de rage chez un chat domestique était déjà rapporté suite à la contamination de chauve-souris. Pour historique, le chat avait élu domicile dans les greniers de vieilles habitations du centre-ville de Fontenay-le-Comte (Vendée).

 

Sur notre territoire, la rage émanant des chauves-souris reste bien réelle. Environ 1 à 10 cas sont établis chaque année.

 

O Poils Magazine