Une normande dépense une somme incroyable pour sauver son chien

Une normande dépense une somme incroyable pour sauver son chien

Abonnez-vous et recevez un e-mail à chaque nouvel article !


Virginie Guilani n’a pas hésité à mettre la main à la poche pour sauver son chien

EURE- PONT-AUDEMER

Afin de sauver la vie de son Cavalier King Charles, une habitante du Pont-Audemer n’a pas hésité à mettre la main à la poche.

Quand on aime, on ne compte pas, c’est bien connu…et puis quand on a que l’amour encore moins. Tel a été le leitmotiv de cette mordue d’animaux. Virginie Giuliani heureuse propriétaire de Deejay n’a pas hésité un seul instant à faire appel aux bons et loyaux services de la clinique vétérinaire de Bozon à Versailles afin de faire opérer son adorable boule de poils atteint endocardiose. Une intervention rare, périlleuse et surtout très coûteuse.

Un vétérinaire spécialiste venu du Japon

Masami Uechi, est le seul homme de l’art en la matière à pouvoir réaliser ce type de chirurgie. Quelquefois par an, lui et son équipe viennent en France, à la clinique Bozon afin de réaliser les opérations à cœur ouvert de chiens souffrant d’endiocardose. La prise en charge du voyage, le matériel médical, ainsi que le coût de l’opération s’élève à 40 000 €.

Dans le but de pouvoir payer l’intervention de son chien, la salariée de Pôle emploi a donc contracté un crédit remboursable sur quinze ans.

Opéré le 7 juillet dernier Deejay âgé de 8 ans voit son espérance de vie doublée grâce à une propriétaire au combien plus qu’aimante.

O POILS MAG

O Poils magazine

Magazine animalier

Laisser un commentaire